Artemide


ARTEMIDE – LA COLLECTION IN-EI ISSEY MIYAKE D’ARTEMIDE REÇOIT LE PRIX COMPASSO D’ORO ADI

ADI Compasso d’Oro Mention of Honour to Artemide Copernico lamp designed by Carlotta de Bevilacqua and Paolo Dell’Elce

Loghi2

IN-EI ISSEY MIYAKE Collection

2

3

Milan, 28 Mai 2014 – Le Jury International du XXIIIe Prix Compasso d’Oro ADI a décerné à la collection IN-EI ISSEY MIYAKE d’Artemide, conçue par Issey Miyake et Reality Lab., le Prix Compasso d’Oro ADI.

La lampe Copernico, créée par Carlotta de Bevilacqua et Paolo Dell’Elce, a obtenu la Mention d’Honneur Compasso d’Oro ADI.

Artemide est liée au Prix Compasso d’Oro ADI par une longue histoire, commencée en 1967 avec la lampe Eclisse, poursuivie par la lampe Tolomeo et la Pipe. En 1994, Artemide obtient le Compasso d’Oro pour sa Carrière, jusqu’à arriver en 2014 avec ces deux importantes reconnaissances pour des lampes caractérisées par une grande innovation technologique et un design reconnu.

La cérémonie d’attribution des Compasso d’Oro ADI a eu lieu à Milan, sa ville d’origine, à l’occasion du soixantième anniversaire de ce Prix.

Les objets lauréats honorés par la Mention d’honneur entrent dans la Collection Compasso d’Oro ADI, nommée en 2004 “Bien d’intérêt national” qui témoigne des 60 ans d’histoire du design italien.

IN-EI ISSEY MIYAKE – PRIX COMPASSO D’ORO ADI

IN-EI ISSEY MIYAKE est une collection de lampes aux typologies différentes, conçue par Issey Miyake avec Reality Lab.

Le tissu en fibre recyclée, dans lequel la collection toute entière se décline, a des capacités de diffusion de la lumière intéressantes ainsi qu’une grande solidité. Cette fibre est régénérée et dérive des bouteilles en PET. Elle est produite grâce à des méthodes innovantes qui réduisent de 40% la consommation d’énergie et les émissions de CO2 que l’on aurait en produisant de nouvelles matières.

Les plis inimitables, qui déterminent chaque forme de ces modèles sont réalisés grâce à une technologie originale créée par Issey Miyake.

La philosophie artistique d’Issey Miyake, appliquée à des formules mathématiques tridimensionnelles, unit la culture japonaise de la lumière à l’habileté propre de Miyake à interpréter la tradition en modernité.

De celle-ci, naissent des lampes aux formes évocatrices qu’Artemide anime par des sources  LED, la technologie actuellement la plus importante et la plus durable.

132 5. ISSEY MIYAKE – “L’art de la lumière a une histoire conceptuelle et technologique au Miyake Design Studio, commencée en 2010, quand Issey Miyake et son équipe de recherche et développement Reality Lab. présentèrent “132 5. ISSEY MIYAKE”. Ce nouveau processus fut développé par Jun Mitani en utilisant un programme mathématique aux formules géométriques tridimensionnelles. “132 5. ISSEY MIYAKE” est le point de rencontre entre créativité et analyse mathématique et se base sur un tissu spécial, capable d’adopter et de garder des formes en 3D en partant d’une simple pièce de textile. Le Reality Lab., tout d’abord, a exploré le potentiel de “132 5. ISSEY MIYAKE” dans le monde des vêtements pour passer ensuite à celui de la lumière.  IN-EI ISSEY MIYAKE est né de la rencontre entre la compétence Artemide dans le monde de la lumière et l’approche innovante du Reality Lab. à l’égard des matières et du design.”

http://in-ei.artemide.com/

COPERNICO – MENTION D’HONNEUR COMPASSO D’ORO ADI

Copernico, conçue par Carlotta de Bevilacqua et Paolo Dell’Elce, est une suspension constituée de neuf ellypses concentriques et mobiles fabriquées à partir d’une seule plaque en aluminium anodisé, coupée au laser,  supportant un circuit de 384 LEDs blancs.

Son volume et son poids limités réduisent remarquablement l’emploi d’énergies lors du transport et du stockage. La mobilité de ses éléments et ses sources LED à très basse tension consommant très peu d’énergie électrique permettent de configurer la lumière dans l’espace en saisissant et en déplaçant physiquement l’objet, modulant ainsi l’émission pour le contrôle total et la détermination de sa propre lumière dans l’espace.

Le processus de conception de cet appareil d’éclairage trouve ses racines dans la collaboration décennale de Carlotta de Bevilacqua avec Artemide, dans la publication du  “Manifeste de la Bonne Lumière” et dans les objectifs sociaux et environnementaux proposés dans le projet : moins de matière, moins d’énergie, des produits et des services de longue durée,   sans renoncer à la performance, à la qualité de la lumière et à sa beauté.

Ces deux projets de lumière – IN-EI ISSEY MIYAKE et COPERNICO – sont le témoignage concret de l’engagement d’Artemide pour une recherche continue, visant à développer et à adopter des systèmes d’éclairage qui garantissent une efficacité énergétique maximale dans une optique de réduction de la consommation et de développement durable.

London Clerkenwell Design Week 2014
Artemide supports the Korean Pavilion