Artemide


Masters’ pieces

A partnership with great architects.

prev
next

FATO Gio Ponti (1969), LESBO Angelo Mangiarotti (1967), SHOGUN Mario Botta (1986), ALCINOO Gae Aulenti (1975), PATROCLO Gae Aulenti (1975), ALFA Sergio Mazza (1959), NOTO Michele De Lucchi (2008), PAUSANIA Ettore Sottsass (1983), PIPE Herzog & de Meuron (2002), BOALUM Livio Castiglioni, Gianfranco Frattini (1970), MONTJUIC Santiago Calatrava (1990), PROMETEO Aldo Rossi (1996), GENESY Zaha Hadid (2009), CHIMERA Vico Magistretti (1969), CALLIMACO Ettore Sottsass (1982)

Ernesto Gismondi dit: ” Depuis sa fondation dans les années 1960, Artemide s’est associé avec de grands architectes : cela a commencé par Gio Ponti et Vico Magistretti, puis a continué avec Zaha Hadid, Jean Nouvel et Daniel Libeskind, démontrant ainsi notre capacité à innover et à offrir de multiples solutions pour satisfaire tous les besoins d’éclairage de la vie quotidienne. J’ai rencontré chacun d’entre eux personnellement, et aujourd’hui je continue à travailler avec des architectes internationaux exceptionnels. Cela a été et est toujours un grand privilège pour moi”.

La démonstration qu’il existe un lien fort entre la culture du design et la culture de la lumière, tout comme l’architecture fait partie intégrante du monde d’Artemie, est fourni par la collection Masters’Piece présentée cette année (dont le logo a été conçu par Pierluigi Cerri). Cette collection comprend les chefs d’œuvres réalisés par de grands maîtres tels que Gae Aulenti, Mario Botta, Santiago Calatrava, Livio Castiglioni, Michele De Lucchi, Zaha Hadid, Herzog & De Meuron, Angelo Mangiarotti, Vico Magistretti,  Enzo Mari,  Sergio Mazza,  Giò Ponti, Aldo Rossi, et Ettore Sottsass.

La collection Masters’Piece d’Artemide rassemble de nombreuse pièces intemporelles repensées avec la technologie LED : chacune d’elles met en œuvre le concept sur le long terme -des plates-formes technologiques ouvertes pour des luminaires qui peuvent être actualisés en permanence.

Les exemples présentés incluent le Boalum de Livio Castiglioni et Gianfranco Frattini (1970), un projet intelligent qui semble avoir été réellement pensé pour une utilisation de LED, tout comme Patroclo conçu par Gae Aulenti (1975 ), qui établit un équilibre parfait entre l’environnement (une nouvelle version de la technologie LED ) et du paysage (la technique époustouflante du verre soufflé artisanal), ainsi que les systèmes d’éclairage conçus par Herzog & De Meuron, dont la haute performance est encore assurée aujourd’hui, enfin, le lampadaire Callimaco rajeunit (1982) et la Pausania refait surface, deux luminaires conçus par Ettore Sottsass .

The Acoustic Light
The Innovation